Accédez au site de l'ABF - Association Beethoven France et Francophonie
Biographie Bibliographie Oeuvres Généalogie Lieux Galeries Amours Timbres, pièces et cartes Cds Achat - Magasinage Suite Vide
Selection...                      

MenuLudwig van Beethoven :  biographie...Menu

                  Sous-menu sélectionné...  
Biographie Ludwig van Beethoven Chronologie Biographie de la famille Beethoven... Etymologie du nom Beethoven Maîtres de musique Elèves de musique Testament d'Heiligenstadt... Surdité... Oraison funèbre... Cantates... Contemporains

Mayr Liszt Hiller
Selection    

Titre... La cantate de Johann Simon Mayr

Johann Simon Mayr (1763-1845) est un compositeur Bavarois mais qui s'établit rapidement en Italie. Il composera, notamment, des opéras très appréciés. En 1827, apprenant la mort de Beethoven, il compose et fait jouer cette cantate.

Il semble qu'elle n'ait pas été jouée depuis...

Johann Simon Mayr..

Cantata per la morte di Beethoven

Giovanni Simone MAYR

En Français...

Choeur

Pleure, pleure, harmonie,
les âmes qui pleurent entendent
la lamentation du deuil ;
votre bien-aimé s'en est allé :
Beethoven n'est plus.

Basses

Vous, disciples des vierges Ioniennes au cour pur,
composez une mélodie mélancolique
pour le pleurer.
Ce cygne, amant d'Euterpe,
est tombé sous les flèches du démon ;
un tombeau envieux dévore déjà ses restes fragiles ;
et sous l'exemple solennel du fier Danube
la vague du grand deuil,
fait écho à ses prières.

Trio pour Soprano, Ténor, et Basse

Divin poète, votre profond génie
a écrit des notes qui ont étonné le monde.
Grâce à vos hymnes, maintenant un lieu digne
vous attend au zénith du firmament.
Le poète de Thrace, avec sa douce incantation,
dès les premiers âges, a conquis le cruel Roi de Averno.
Maintenant ceux qui sont bénis à l'Olympe éternel interrompront leur chanson pour vous écouter.

Ténor

Mais même cet esprit exceptionnel s'en est retourné au ciel,
la lumière qui émanait de lui
ne s'est pas en éteinte ici bas.
Les notes, qui ont si magnifiquement glorifié Cantabria et la Grande Bretagne,
dont la liberté dans les camps de Victoria
a vaincu les armes perdues et décerné les lauriers enviés, et dédaignent la honte de la mort.

Soprano

Les doux accords de calmes mélodies,
dans lesquelles il a peint la paix et l'innocence
des collines et les forêts,
arrivent à nos oreilles et ravivent nos sens

Basse

Et dans les harmonies solennelles,
à partir desquelles il a façonné le chour
pour le saint sacrifice,
que le peuple reconnaissant le Christ adore,
vous entendez toute les arcanes majestueuses
de la religion la plus pure.
Et les générations suivantes suivront
les pas fiers de son génie immortel
jusqu'à ses sources d'harmonie céleste.
Ils incitent le cour généreux des disciples de Pimplea
et illuminent le sentier ardu avec leurs lumières brillantes.

Choeur final

Lors de cantiques majestueux
laissons le son de la cithare divine
s'élever jusqu'aux cieux ;
Souvenons-nous de son pouvoir !
Et sur le vortex éternel
de ces cordes harmonieuses
apprenons à apprécier
le son inégalé.
Au donateur de merveilleux plaisirs
nous offrons un cour reconnaissant ;
(Soli)
Et il habitera dans nos cours
Et sera à jamais immortel.
(Tutti)
Lors de cantiques majestueuses
laissons le son s'élever jusqu'aux cieux.

Traduction Française de Dominique PRÉVOT,
avec l'aide indispensable d'Hannah SALTER..
Merci!
Retour au menu...
Titre Simon Mayr : sa cantate pour Ludwig van Beethoven

Chef d'orchestre : Franz Hauk
Ingolstadt Georgian Chamber Orchestra
Simon Mayr Choir
Naxos - 2006

Dispo sur Amazon.fr

Cantate de Mayr
Ritornare al menu
© Dominique PREVOT

Retour au menu...Ludwig van Beethoven en Français : retour au menu principal...Retour au menu...
Copyright Dépôt
Le site de Ludwig van Beethoven en Français - http://www.LvBeethoven.fr
Forum Recherche Plan du site Contact Nouveautés Accueil Infos site © Dominique PREVOT