Accédez au site de l'ABF - Association Beethoven France et Francophonie
Biographie Bibliographie Oeuvres Généalogie Lieux Galeries Amours Timbres, pièces et cartes Cds Achat - Magasinage Suite Vide
Selection...                      

MenuLudwig van Beethoven :  biographie...Menu

    Sous-menu sélectionné...                
Biographie Ludwig van Beethoven Chronologie Biographie de la famille Beethoven... Etymologie du nom Beethoven Maîtres de musique Elèves de musique Testament d'Heiligenstadt... Surdité... Oraison funèbre... Cantates... Contemporains

Titre... Les origines des Beethoven

Au XV siècle, il y a avait des Beethoven à Limbourg et à Liège.
Au XVI, dans plusieurs villages du Brabant : Leefdael, Rotselaer, Bertem, Haecht, Neder Ockerzeel...
Puis les familles s'installèrent dans les villes : Malines, Louvain, Anvers.

C'est fin XVII, début XVIII que Corneille et sa soeur Maria arrivent à Malines. Il était originaire de Bertem, son père de Boortmeerbeek et ses ancêtres de Kampenhout.
Retour au menu...
Titre... Cornelius (Corneille) van Beethoven

Les armes de la villes de Malines...La première mention de Cornelius, ou Corneille, sur les registres de Malines date du 30 août 1671, lors du mariage de sa sœur Marie. Il habitait au 7 rue des Pierres, dans une maison nommée Petit Moulin à vent.

Il était probablement menuisier, ou charpentier.

Corneille s'est marié à Malines le 12 février 1673, avec Catherine van LEEMPOEL.

C'est à la paroisse de Notre Dame, le 29 mars 1716, que Corneille van Beethoven a été enterré, avec un service de classe moyenne, escorté dans la rue des Pierres par la corporation des charpentiers.

Signature de Corneille van Beethoven le 20 décembre 1700...

Retour au menu...
Titre... Michael (Michel) van Beethoven

Les armes de la villes de Malines...Michel est né le 15 février 1684, et sa marraine était Elisabeth van Leempoel. Il naquit dans la maison rue des Pierres.

En 1700, il est apprenti boulanger et devient Maître boulanger le 5 octobre 1707.

Il se marie 18 octobre 1707 avec Maria Ludovica STUYCKERS. Ils s'installent alors dans une maison nommée Le bœuf tacheté. Ils la quitteront en 1711 pour vivre Rue des pierres après le décès de son père.

Michel est alors boulanger mais procède également à l'achat et à la vente de tableaux. peut-être fut-il brocanteur ? Vers 1720, il exerce le commerce de la dentelle de Malines, particulièrement réputée et objet de luxe. Probablement ses affaires sont florissantes car, en 1727, les époux Beethoven possédaient quatre maisons rue des Juifs, en plus des lieux d'habitation qu'ils avaient chacun hérités de leurs parents.

Armes de la ville de Bonn...Malgré tout, la famille fait plusieurs emprunts, les immeubles sont hypothéqués. Michel est souvent absent, peut-être pour son commerce ? De plus, cette période troublée ne facilite pas le commerce. En tout cas, vers 1740 et surtout en 1741, les sommes qui lui sont demandées sont exorbitantes.

Il préfère alors quitter Malines probablement en mars 1741, pour Bonn où deux de ses fils se sont installés. Ses créanciers ne pourront le suivre jusque là... Il leur devait environ 10.000 florins. A titre de comparaison, à cette époque, une maison bourgeoise se louait à l'année environ 50 florins !

Signature de Michael van Beethoven et Maria Stuyckers le 12 mars 1741...

Retour au menu...
Titre... Ludwig (Louis) van Beethoven

Louis est né le 5 janvier 1712 à Malines. Son parrain est Louis Stuyckers, grand-père maternel, et sa marraine Elisabeth van Leempoel, sa grand-tante.

Il devient chantre d'église puis entre à l'école des "choraux" de Saint-Rombaut le 10 décembre 1717. Il a alors pour maître Charles Major, excellent musicien, maître très exigeant et homme érudit (à sa mort, il possédait 9 430 ouvrages !). Après le chant, il apprend probablement l'orgue avec l'organiste Antoine Colfs. Il montre de fortes dispositions pour la musique, si bien que sa famille et lui-même pensent qu'il peut en faire sa profession.

Les armes de la villes de Malines...
Mais à Malines, les possibilités de gagner sa vie avec la musique sont peu nombreuses. Aussi, le jeune Louis adresse une demande pour un emploi de ténor à l'église collégiale de Saint-Pierre, à Louvain, où une place se libérait pour quelques temps. Non seulement il y est reçu et donne satisfaction, mais le maître de chapelle, un certain Louis Colfs (il n'est pas improbable qu'il soit de la même famille que l'organiste de Malines) le propose pour le remplacer dans la direction de la maîtrise. Ses connaissances et ses compétences musicales devaient donc être particulièrement exceptionnelles. Sa candidature est retenue le 9 novembre 1731. Armes de la ville de Louvain...
En février 1732, Louis quitte Louvain pour la cathédrale Saint-Lambert, à Liège, où il est chanteur basse en septembre 1732 jusqu'à son départ pour Bonn, en mars 1733. Armes de la ville de Liège...

Le Prince Electeur de Cologne, dont le cour était à Bonn, était archevêque de Cologne mais également évêque de Liège. Il est donc probable que les qualités de Louis lui aient valu la possibilité de chanter pour la chapelle de la Cour de Bonn. Il y retrouva d'ailleurs un compatriote avec lequel il avait chanté à Liège : van den Aeden.

Ludwig se marie peu après son arrivée à Bonn, avec Marie-Joseph POLL, le 17 septembre 1733. Ses témoins étaient des musiciens : l'organiste Gilles van den Aeden et Jean-Paul Riechler.

Malgré ce poste, il prend un commerce de vins pour augmenter ses revenus.

Il devint Kapellmeister par décret le 16 juillet 1761. Il dirigea de nombreuses œuvres, y compris pour le théâtre et des opéras.

Louis est décédé le 24 décembre 1773. Il avait vécu à Bonn 40 ans.

Armes de la ville de Bonn...

Corneille, frère de Louis était marchand de cierges et cirier à Bonn où il s'était établi vers 1731. Il était le fournisseur officiel de la Cour. Marié le 20 février 1734 avec Hélène de la PORTE. Inscrit sur la liste des bourgeois de Bonn le 17 janvier 1738. Il est décédé en 1764, et sa femme en 1765.

Signature de Ludwig van Beethoven, le grand père, en 1768...

Retour au menu...
Titre... Johann (Jean) van Beethoven

Armes de la ville de Bonn...Johann est né en mars 1740 à Bonn, et probablement baptisé à la chapelle de la Cour de Bonn. Il est le futur père du compositeur.

Jeune, il suit une classe préparatoire au Collège des Jésuites. Puis, il devient soprano à la Chapelle de la Cour, à l'âge de douze ans. Par la suite, Johann est musicien de la Cour.

Il se marie le 12 novembre 1767 à l'église Saint Rémy de Bonn avec Maria Magdalena KEVERICH, contre l'avis de son père. Le couple s'installe au 515 Bonngasse.

Johann donne des leçons de musique, notamment de chant et de violon. Mais la boisson fût la première des passions et le premier des poisons du musicien.

Dès 1784, sa voix est totalement usée. Il mourut dans la misère le 18 décembre 1792.

Signature de Johann van Beethoven, le 22 juillet 1785...

Retour au menu...
Titre... Migration de la famille van Beethoven
Carte de la migration de la famille Beethoven...

C'est essentiellement Louis, le grand père de Ludwig, qui est à l'origine du déplacement de la famille van Beethoven.

En 1731, il quitte Malines pour Louvain. En 1733 il s'installe à Bonn après un séjour de quelques mois à Liège fin 1732.

Il sera rejoint par la suite par son frère Corneille, puis par ses parents fuyant la faillite.

Retour au menu...
© Dominique PREVOT

Retour au menu...Ludwig van Beethoven en Français : retour au menu principal...Retour au menu...
Copyright Dépôt
Le site de Ludwig van Beethoven en Français - http://www.LvBeethoven.fr
Forum Recherche Plan du site Contact Nouveautés Accueil Infos site © Dominique PREVOT