Accédez au site de l'ABF - Association Beethoven France et Francophonie
Biographie Bibliographie Oeuvres Généalogie Lieux Galeries Amours Timbres, pièces et cartes Cds Achat - Magasinage Suite Vide
Selection...

MenuLudwig van Beethoven : le musée virtuel...Menu

                    Sous-menu sélectionné...
Allemagne Autriche France Italie Belgique Europe USA Mexique Asie Ailleurs Musée virtuel

Un petit musée Beethoven que vous ne verrez jamais ailleurs

Ce petit musée virtuel regroupe des éléments actuellement dans plusieurs lieux réels, voire provenant de lieux qui n'existent plus. Voici donc réunies, des images que vous avez peut-être déjà vues, mais d'autres que vous découvrirez sans aucun doute.

Merci beaucoup à Hans Brofeldt, à Sylvie Laurent et à tous mes correspondants qui m'adressent des fichiers images pour le site ou pour mon simple plaisir. Merci encore.

Retour au menu...
Schwarzspanierhaus
Schwarzspanierhaus est la dernière demeure de Beethoven. Elle est détruite depuis 1904. Son nom "Maison des Espagnols noirs" provenait de l'occupation de ses locaux par des moines espagnols en robes noires.

Plan de la Schwarzspanierhaus

Plan de la Schwarzspanierhaus, réalisé par Hans Brofeldt.
De gauche à droite, pièces du haut :
Pièce des serviteurs - Cuisine - Entrée - Escalier (5)
De gauche à droite, pièces du bas :
Pièce aveugle, avec le bureau de Beethoven (10) - Grande chambre avec lit où Beethoven est décédé (8-9) - Salon avec le portrait du grand-père de Beethoven (6) - Pièce à musique (7)

La maison des Espagnols Noirs

La Schwarzspanierhaus avant sa destruction.

La maison des Espagnols Noirs

Le hall et la porte du dernier appartement de Beethoven
La serrure de la porte...

Retour au menu...
Quelques instruments de musique
Le Quatuor à cordes de Beethoven

Le quatuor à cordes de Beethoven, offert par le Prince Moritz von Lichnovsky peu avant 1802.

L'un des violons, signé Nicolaus Amatus, date probablement du XVIIIe siècle. L'autre, signé Joseph Guarnerius, date de la seconde moitié du XVIIIe siècle. L'alto provient de l'atelier de Johann Anton Gedler, date également de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Enfin, le violoncelle a été fabriqué avant 1700 en Italie.

Source : Beethoven-Haus Bonn - Cd du "Schuppanzig Quartett"

La clarinette donnée par Beethoven

La clarinette est celle que Beethoven avait offert à un apprenti clarinettiste de dix ans, pendant l'été 1826 qu'il passa chez son frère à Gneixendorf . Le petit garçon habitait Krems, et il est devenu plus tard un clarinettiste célèbre. Par contre, comme il devait être débutant en 1826, on voit encore la trace de ses dents sur le bec de sa clarinette.

J'imagine que Beethoven et lui ont dû être très heureux de ce cadeau, Beethoven car il aimait les enfants et qu'il devait être ravi d'encourager ainsi une vocation musicale, le petit garçon car il devait déjà savoir qui était Beethoven, et que son cadeau a dû avoir une valeur immense pour lui.

Texte et photo : Sylvie Laurent

Le dernier piano de Beethoven conçu par Conrad Graf

Ce piano est l'un des trois dont il est certain que Beethoven en fut le propriétaire. C'est un piano du facteur Conrad Graf, qui l'a prêté à Beethoven à partir du 26 janvier 1826 probablement (son Broadwood, un don celui-ci, était en très mauvais état).

Le piano est plaqué acajou et a une longueur de 4,43 mètres. Les touches sont en ivoire et en ébène. Il s'étend du Do 0 au Fa 6. Ce piano Graf est le dernier piano de Beethoven.

Source : Beethoven-Haus Bonn - Cd "Beethovens Klavier"

Les deux autres pianos sont probablement le piano Erard (de1809, sans doute) exposé actuellement au musée de Linz et le Broadwood, reçu en 1813, et qui se trouve actuellement au musée de Budapest.

Retour au menu...
Quelques objets ayant appartenus à Beethoven
Lunettes et cornets

Lunettes et cornets acoustiques de Beethoven.

Le tchèque Johann Nepomuk Maelzel, génial inventeur, du métronome notamment, a créé divers outils pour soutenir Beethoven et l'aider dans son audition défaillante : cornets acoustiques, système d'écoute raccordés au piano, etc.

La canne de promenade de Beethoven... Sa canne de promenade
Encrier
L'un des encriers de Beethoven. Qui sait ce que le compositeur a bien pu écrire avec...
La boîte à sucre, qui fermait à clé. Une denrée chère et appréciée... Sa boîte à sucre
Cuillère en Argent Une cuillère en argent...
Retour au menu...
© Dominique PREVOT
Retour au menu...Ludwig van Beethoven en Français : retour au menu principal...Retour au menu...
Copyright Dépôt
Le site de Ludwig van Beethoven en Français - http://www.LvBeethoven.fr
Forum Recherche Plan du site Contact Nouveautés Accueil Infos site © Dominique PREVOT